Archives pour la catégorie Transcriptions

Conscience corporelle – 1

La conscience corporelle, c’est vraiment le B. A. BA du travail. Sans cela, on ne peut pas faire le reste du travail. Comment savez-vous quand vous êtes dans la conscience corporelle ? Je sais surtout quand je n’y suis pas. Et comment sais-tu que tu n’y es pas ? Quand je suis dans la considération interne. Oui, …

Lire la suite...

Conscience Corporelle – 2

Pendant des années, tu ne reconnaissais pas ce qu’était la conscience corporelle, n’est-ce pas ? Pas exactement, je savais ce que c’était mais je ne parvenais pas à la vivre et ce n’était pas comme maintenant. Et qu’est ce qui fait que maintenant c’est différent ? Je pense que maintenant, je suis davantage dans l’accueil. Pour moi, …

Lire la suite...

Attention partagée

L’attention partagée, c’est quand on partage l’attention avec 50% sur la conscience corporelle, et 50% sur le visuel et l’auditif autour de soi. C’est la même attention qui se sépare donc, une partie plus vers l’intérieur et une partie vers l’extérieur. Et ceci se fait de façon globale, dé-focalisée. L’attention que l’on porte sur les …

Lire la suite...

Je suis et le rappel de soi

Si vous êtes dans la conscience corporelle, vous pouvez sentir « je suis ». Mais ce n’est plus le « je suis » de l’identité. C’est un « je suis » désidentifié. Alors le travail est d’être dans la conscience corporelle, dans l’attention partagée avec le « je suis ». Ça peut aider de prendre la parole en restant dans la conscience corporelle. …

Lire la suite...

Procrastination

Ne pas procrastiner nous permet de nous accueillir dans notre destin en direct, dans la dynamique de ce que la vie nous impose chaque jour. Es-tu allé voir en toi les raisons de ta procrastination ? Ce que je suppose maintenant, c’est qu’il y a en moi un mécanisme de défense qui fige les choses. …

Lire la suite...

Procrastination – 2

J’étais vraiment très doué pour procrastiner. Et ça m’a explosé à la figure ! Est-ce complètement fini, maintenant ? Disons que je l’ai « en laisse ». Mais il y a des choses que je ne fais pas tout de suite. Oui, mais ce n’est pas forcément de la procrastination. Ca dépend du contexte. Souvent, ça me vient et …

Lire la suite...

Wait and see (attendre et voir) versus procrastination

Quelle est la différence entre « wait and see » (attendre et voir) et la procrastination ? Pour moi la procrastination est de repousser par confort/fuite ce qui doit être fait dans l’instant alors que « wait and see » serait de ne pas brusquer les choses ou les provoquer mais guetter l’opportunité légitime de passer à l’action. Dans la …

Lire la suite...

Accueil de la souffrance nécessaire et cristallisation

Si je devais résumer l’enseignement en quelques mots, je dirais ça : c’est simple, quand tu ressens une tension identitaire, tu accueilles la souffrance nécessaire et tu attends que la vie te propose quelque chose qui se cristallise. Accueillir la souffrance nécessaire, c’est la pratique que je juge la plus importante dans notre travail. Si j’avais …

Lire la suite...

Souffrance inutile et souffrance nécessaire

Il est indispensable d’être vigilant pour ne plus avoir de souffrance inutile du tout. Lorsqu’on est dans la conscience corporelle, on sent tout de suite quand on est en train de rentrer dans la souffrance inutile car ça crée une tension dans le corps. Je ne parle pas d’une tension musculaire, c’est quelque chose de …

Lire la suite...

Vivre l’enseignement

C’est quoi, pour toi, cet enseignement. Non pas, qu’elle est sa définition, mais comment tu le vis, à titre personnel ? Deux mots qui me viennent : dépouillement et vraie nature. La spécificité de cet enseignement par rapport à d’autres, c’est son côté appliqué, qui ne passe pas par la compréhension intellectuelle… Quand je compare à des …

Lire la suite...

Considération externe

La conscience corporelle et l’attention partagée sont des pré-requis pour la considération externe. J’ai l’impression que certains l’utilisent mal ou en font un concept. Or, ce n’est pas un concept, c’est un geste. C’est quoi pour vous la considération externe ? Prendre en compte l’autre. Exemple : poser un outil entre nous quand on bricole à deux …

Lire la suite...

Considération externe, suite

La considération externe pour moi, c’est mettre l’autre au même niveau que moi-même. Ce qui rejoint le thème de « tout est également important ». En plus, c’est le faire sans considération interne, c’est-à-dire sans lecture de pensée, sans jugement ou préjugé, et surtout sans le « qu’est-ce qu’il va penser de moi si je fais ceci ou …

Lire la suite...

Détachement versus indifférence

Comment on peut savoir que ce qu’on vit c’est du détachement plutôt que de l’indifférence ? Cela me parait essentiel de bien comprendre cette notion là parce que je ne pense pas que je puisse être réellement dans la considération externe sinon. Je n’ai pas l’impression d’avoir une sorte d’alarme intérieure qui m’indiquerait que dans tel …

Lire la suite...

A propos de la peur

Qu’est-ce que l’absence de peur ? Si j’agis sans peur, il y a responsabilité personnelle, absence d’intérêt personnel et absence de considération interne. Quel est le lien entre l’intérêt personnel et la peur ? S’il n’y a pas d’intérêt personnel et de considération interne, je ne vois pas comment je peux avoir peur. L’expression qui m’est venue, …

Lire la suite...

Compassion et amour

Je ne me souviens pas qu’on ait abordé la compassion dans le passé. Je vous invite donc à partager votre compréhension de ce qu’est : la compassion. J’imagine que la compassion demande d’avoir un centre émotionnel très pur. Sur un plan intellectuel, j’ai toujours aimé la métaphore poétique et visuelle de Osho (ou du moins la …

Lire la suite...

Intérêt personnel et désirs

Parlons de l’intérêt personnel. Comment est-ce qu’on le définit ? C’est très lié avec la conscience corporelle et la peur. La première chose, c’est que quand je suis dans l’intérêt personnel, je sens une contraction, je perds la conscience corporelle et c’est souvent lié à la peur, notamment la peur de manquer. On ne peut pas …

Lire la suite...

Oser se remettre en cause

Remarque: cet échange concerne principalement une personne récemment arrivée dans le groupe, pour qui cette rencontre était l’une des premières. Les paroles de cette personne sont marquées par un (G) en début de ligne. Comment s’est passée cette rencontre, pour toi ? G. Ça m’a permis de comprendre certaines choses comme la notion de conscience corporelle. …

Lire la suite...

La transmission

Parlons de la transmission. On peut distinguer entre la transmission des compétences et la transmission dans l’enseignement. Dans le fond, c’est similaire. Exercice: Transmission de compétence La transmission se fait des 2 côtés: l’instructeur qui a le savoir-faire et l’apprenti qui souhaite l’acquérir. 1. L’instructeur – quand il est seul en train de faire ce …

Lire la suite...

La percée existentielle

Raconte-nous ta percée existentielle, quand tu avais 19 ans. J’étais dans la marine, on était sorti boire un coup, sur notre chemin il y avait une fontaine qu’il fallait contourner. Je me suis dit que j’allais faire un truc rigolo, en allant droit sur la fontaine et en la traversant. La fontaine se situait devant …

Lire la suite...

La vraie et la fausse vie

Il m’est arrivé quand j’étais petite de vivre des événements style « percées existentielles », et après c’est reparti. Et je me disais que ce n’était pas juste : « donner c’est donner, reprendre c’est voler ». Mais avec l’enseignement, j’ai compris que c’était à moi de faire le nécessaire pour le maintenir. Se rappeler de la conscience corporelle, c’est …

Lire la suite...

L’impersonnel

Quelqu’un a utilisé le terme « impersonnel ». C’est quoi ? Quand je suis dans la conscience corporelle, il y a une structure qui s’appelle G., mais il n’y a personne à l’intérieur. C’est comme une ombre. Comme une enveloppe ? Il n’y a rien dedans ? Pas rien, mais 99% de vide. Une autre …

Lire la suite...

Sincérité

Stephen Jourdain parlait de ne pas se mentir à soi-même : ça, j’aimerais bien comprendre ce que ça signifie réellement. Chaque fois que L. fait allusion à la sincérité, je me demande de quoi parle-t-elle ? Et vous, ça vous dit quoi ? Ce qui me vient c’est : se mentir à soi-même est un geste mental, une sorte …

Lire la suite...

Perfectionnisme versus faire les choses consciencieusement

Quelle est la différence entre perfectionnisme et faire quelque chose consciencieusement ? Le perfectionnisme me semble être tourné vers le résultat, avec la tension, et la considération interne. Faire consciencieusement, c’est faire avec la conscience du geste maintenue de façon stable jusqu’au bout, quel que soit le regard des autres, mais seulement parce que ce …

Lire la suite...

Espoir

J’ai observé aujourd’hui que je vivais dans une prison subtile faite d’espoir. Au lieu d’être engagé de façon proactive dans la vie, je me cache dans l’espoir de la vie. Je le ressens maintenant comme un piètre succédané de la confiance dans la vie et de la confiance en moi. Si quelqu’un a quelque idée …

Lire la suite...

Sur l’humilité

Alors que je faisais une pause durant mon travail professionnel, mes clics de souris m’ont porté jusque cette citation de Rodney Collin que j’ai pensé partager avec vous tous : « L’humilité véritable est reliée avec le renoncement au luxe du souci de soi-même. Cela ne fait aucune différence si cela se manifeste sous forme de …

Lire la suite...

Le vrai et le faux détachement

J’ai une question sur le détachement : si je décide de ne pas du tout « faire attention » aux événements extérieurs, j’ai tendance à entrer dans un espace de détachement, où les perceptions ne sont pas jugées, et je me sens « à la maison » avec moi-même. Bien que je le ressente intuitivement comme juste, j’ai encore une …

Lire la suite...

Sur la relation avec l’instructeur

Lors d’une petite réunion à la fin d’une de nos rencontres, quand la plupart étaient déjà partis, nous avons parlé de moi en tant que « être humain normal » et moi en tant qu’instructeur. J’ai dit qu’il n’y a pas de différence pour moi, c’est à ceux /celles pour qui c’est une interrogation de trier. Je …

Lire la suite...

Symbiose

Merci à tous de développer la relation entre : symbiose – tout est également important – non-séparation Une relation symbiotique se caractérise par un haut degré d’attention et de vigilance dans toutes les interactions entre deux personnes. Cela crée une sensibilité dans tous les aspects de la relation et mène également à des réponses immédiates aux …

Lire la suite...

Se mettre dans les mocassins de l’autre

Un bon fonctionnement du centre émotionnel égale absence de considération interne, présence de la considération externe avec une particularité de la considération externe, celle de se mettre dans la peau de l’autre. On l’a touché déjà un peu avec la symbiose et plus spécifiquement, lorsqu’on a parlé de penser aux conséquences de nos actions sur …

Lire la suite...

Mauvaise foi

Que faire quand on est confronté à la mauvaise foi de quelqu’un ? Je vois deux cas, dans les deux la première chose à faire c’est d’accepter et d’accueillir la souffrance nécessaire quand on s’en rend compte. Dans le premier cas que je dirais banal, où on n’est pas impliqué émotionnellement ou fonctionnellement avec la personne, …

Lire la suite...

Prendre soin

Hier, je passais la table verte à l’huile de noix, et certains m’ont vu faire : « Ah bon, on nourrit le plastique maintenant ? » Eh bien oui, le plastique a besoin d’être nourri. En passant l’huile, je sentais vraiment que cela lui faisait du bien ! Il y a une notion de prendre …

Lire la suite...

Les intervalles-1

Tout le monde connaît les octaves qui sont à la base de la plupart des compositions musicales. Selon Gurdjieff, les octaves représentent une loi universelle d’harmonie à condition de bien savoir gérer les demi-tons Mi-Fa et Si-Do (les intervalles) dans les projets que nous réalisons. Avant de parler des intervalles, il faut parler du Do, …

Lire la suite...

Les intervalles – 2

On continue avec les intervalles. Je me demandais si le fait d’avoir en tête la globalité de l’action avant de commencer une activité, pouvait éviter de bloquer sur un Mi-Fa, et permettre d’aller jusqu’au bout. Le Mi-Fa est inévitable, il ne faut pas chercher à l’éviter. Quel que soit ce qu’on entreprend ? Peu importe, on …

Lire la suite...

Les imprévus

Nous avons déjà parlé des intervalles qu’on rencontre dans l’octave. On sait maintenant que dans n’importe quel projet, il y aura des intervalles, donc des obstacles à traverser. Mais il y a également d’autres obstacles qui ne sont pas des intervalles. Ce sont des forces imprévisibles et qu’on ne peut pas maîtriser : la voiture qui …

Lire la suite...

C’est la vie qui décide

« Laisser décider la vie, c’est la vie qui décide. » Ces phrases (qui se réfèrent au niveau existentiel) ont été énoncées de temps en temps lors de nos réunions, et une question intéressante a été soulevée : comment sait-on que « c’est la vie qui décide » ? Quand j’ai la sensation que « la vie décide », elle est associée à …

Lire la suite...

Fiabilité

Penser que ce que je fais peut avoir des conséquences pour l’autre, ça fait partie de la conscience corporelle. Ça n’est pas de la considération externe ? Non, la considération externe survient dans l’instant. Quand je déplace quelque chose, quand je prends un outil par exemple, qu’est-ce que ça peut avoir comme conséquences pour l’autre ? S’il …

Lire la suite...

Habitudes et réassemblage au réveil

Ce matin dès le réveil, je me suis traitée de « bonne à rien ». Je n’étais pas dans l’accueil de la souffrance nécessaire, au contraire j’en rajoutais même un peu. C’est rare maintenant que je me dise ça. Hier par contre, je me suis sentie bien. Ça arrive quand on s’attache au bien-être. Le …

Lire la suite...

Permanence versus Impermanence

N., est-ce que tu arrives à rester centrée ? Pas toujours. Et qu’est-ce qui se passe quand tu n’es pas centrée ? Il y a des tensions, des peurs qui surgissent. Quelle est la peur essentielle ? La peur essentielle est d’être mal-aimée, il me semble. Qu’est-ce que je pourrais faire pour que tu te …

Lire la suite...

Koan, définitions

C’est quoi, un « koan » ? Proposition insaisissable par le mental qui peut propulser celui qui écoute dans le vécu du néant. Déclaration, souvent présentée comme une sorte d’énigme, à laquelle on ne peut répondre qu’en brisant l’esprit conditionné. Le koan est insaisissable à la logique binaire, il s’adresse à la compréhension intuitive. Il est semblable à …

Lire la suite...